• Niry Ravoninahidraibe

Mianoka Andriamandroso



Portrait de Lisa Ducasse
Mianoka Andriamandroso


Comment définirais-tu ton expérience vis-à-vis de la photographie ? Que représente cet art visuel à tes yeux ? Pourrais-tu citer des citations qui se prêtent aux sentiments que t’évoque la photographie ?


« Every moment and every event of every man’s life on earth plants something in his soul » Thomas Merton. Je suis d’avis que la vie se construit suivant nos expériences. Celles-ci nous rendent uniques et façonnent notre personnalité. Comme une photo prise elle dévoile un fragment de notre âme. Depuis mes débuts, il y a eu un changement perpétuel dans ma façon de voir les choses, de les aborder et de les exprimer. Les rencontres dans les coins de rues perdus de Madagascar, les inconnus qui finalement ne le reste pas longtemps, apprendre que la vie ne s’arrête pas à notre propre existence, nourrissent et enrichissent cette vie d’aventure. Un sentiment de liberté m’anime à chaque instant. Il se traduit par les mouvements qui nous emportent, ils nous donnent une impression d’éternité une fois figés. Notre imaginaire se balade au gré des possibilités de l’avant et de l’après. Avec les perspectives, nous y pénétrons, elles nous projettent au-delà de l’image. L’imaginaire se cultive et nous embarque dans un voyage sans destination finale. La réalité semble irréelle, où la lumière n’a aucun besoin d’être vive, où elle nous révèle juste une bribe de ce que les ténèbres occultent. "Every story I create, creates me. I write to create myself": Octavia E. Butler


Quels photographes t’ont influencé ?

Sebastiao Salagado, Steve McCurry, Fan Ho, Pierrot Men m’influenceront toujours par leur parcours et leur sensibilité.


Pourrais-tu évoquer des moments déterminants de ta carrière de photographe ?

Bien sûr des moments charnières ont ponctué ma vision du monde. Ma rencontre avec Elie Rajaonarison, en Médiation Culturelle à l’université d’Antananarivo, celui qui m’a initié sur cette voie, m’a appris à voir le monde comme une épopée que chacun orne de son écriture selon ses choix et ses décisions « Safidymanary ». M’en défaire était devenu impossible, en janvier 2013, je déploie mes ailes vers le Cercle Germano-Malagasy qui avait un Club Photo. C’était une plateforme de rencontre et d’échange de tous les horizons photographiques. Déterminé, j’y vais pour y asseoir mon empreinte. Là-bas, Nicky Aina, un photographe chevronné et passionné, voit la photographie comme un outil, un médium surpassant la technique. Ma vocation de formateur en photographie prend son envol grâce à lui car partager nos connaissances enrichies notre savoir et le pérennise. Ainsi, le fait d’intégrer l’Institut de Madagascar de Formation en Photographie en novembre 2020 était naturel. C’est exaltant de pouvoir travailler de ta passion et vient le temps du grand saut et de franchir une étape. De même, mon intégration en 2018 dans l’Union des Photographes Professionnels de Madagascar apparaissait comme une continuité logique. La professionnalisation de mon métier est une marche obligatoire et nécessaire pour le rendre légitime.


Comment évolue-t-on en tant que photographe à Madagascar ?

À Madagascar, la photographie est encore un domaine dans lequel il faut se battre. Comme tout métier, c’est toujours un combat de tous les jours pour pouvoir s’affirmer. Heureusement que ce domaine commence à planter ses racines. Actuellement, un besoin sur la valorisation de l’image s’est créé et les photographes sont devenus des acteurs à part entière de vie socio-économique du pays. D’autant plus que l’Union des Photographes Professionnels de Madagascar œuvre pour légitimer, promouvoir et valoriser le métier de photographe. Ils sont une balise pour la professionnalisation du métier. Ce qu’il y a de formidable, c’est qu’il existe des plateformes en ce moment qui permettent aux aspirants d’évoluer, de rencontrer d’autres photographes, d’échanger et de s’enrichir. L’institut de Madagascar de Formation en Photographie ou l’Urban Studio sont parmi celles qui contribuent grandement à faire évoluer la photographie en dispensant des formations accessibles et complètes avec des professionnels du métier. La photographie est en constante évolution et ne cesse de se renouveler.


...



Lire entièrement cette interview rendez-vous ici